UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Résiliation judiciaire du contrat de travail : prise d'effet de la rupture

Relations individuelles de travail
Outils
TAILLE DU TEXTE

En matière de résiliation judiciaire du contrat de travail, la prise d'effet ne peut être fixée qu'à la date de la décision judiciaire la prononçant, dès lors qu'à cette date le contrat de travail n'a pas été rompu et que le salarié est toujours au service de son employeur.

Après le prononcé de la liquidation judiciaire de son employeur, un salarié a saisi la juridiction prud'homale pour obtenir notamment la résiliation de son contrat de travail. Par arrêt infirmatif du 27 octobre 2017, la cour d'appel de Toulouse a fait droit à cette demande et a fixé la date de la résiliation judiciaire du contrat de travail à celle du prononcé de la liquidation judiciaire.Après avoir constaté qu'il n'était apporté aucun élément probant permettant de vérifier que le contrat de travail avait été effectivement (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne

Comportements toxiques

Du 05/06/2020 au 05/06/2020

Webianr Burn-out

Du 24/04/2020 au 24/04/2020

Transformation digitale et conduite du changement : comment accompagner vos équipes ?

Du 23/06/2020 au 23/06/2020

BREXIT

Du 08/07/2020 au 08/07/2020

Un An de Jurisprudence Sociale

Du 08/10/2020 au 08/10/2020