UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

La création de la Commission Grand Sud du Cercle Montesquieu

Juriste
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Cercle Montesquieu crée une commission Grand Sud.

cercle montesquieuLe Cercle Montesquieu qui réunit les Directeurs Juridiques d’entreprises industrielles et commerciales, d’associations et d’institutions reconnues, annonce la création d'une nouvelle Commission Grand Sud aux côtés des commissions déjà existantes (Affaires Internationales, CAC 40, DJ au féminin, Employabilité des DJ, Finance et Bourse, Gouvernance et Ethique, Industrie-Commerce, Justice économique, Management des Directions Juridiques, Rhône-Alpes, Santé).

La Commission Grand Sud vient renforcer la présence en région du Cercle Montesquieu, déjà incarnée depuis de nombreuses années par la Commission Rhône-Alpes. Animée par Philippe Blanchet, Jan Holtzhausser, Pierre Laporte et Marie-Paule Porte, cette commission a vocation à rassembler les membres d’une zone géographique allant de l’Aquitaine à la Côte d’Azur.

Cette nouvelle commission poursuit plusieurs objectifs principaux :

- Créer et développer un lieu d’échange, entre directrices et directeurs juridiques présents dans cette région ou y ayant des activités en privilégiant les échanges de bonnes pratiques, et les informations sur les prestataires, les institutions judiciaires ou les recrutements ...)

- Optimiser les activités du Cercle Montesquieu en développant autant que cela est possible l’accès depuis la région aux activités des autres Commissions

- Promouvoir des échanges avec les autres professions du droit dans la région

- Promouvoir dans le Grand Sud les valeurs du Cercle Montesquieu et de la profession de directeur juridique en vue de la construction d’une grande profession du droit.

Comme le souligne Nicolas Guérin, président du Cercle Montesquieu, « la création de cette commission doit permettre au Cercle de renforcer sa présence régionale dans des territoires qui disposent d’un vivier très riche et diversifié d’entreprises». Pierre Laporte, un des fondateurs de cette commission, précise : « Les régions couvertes par les activités de cette nouvelle commission sont riches d'entreprises de toutes tailles dans des zones économiques parmi les plus dynamiques et aux plus forts taux de croissance du territoire français. Elles sont aussi riches de leurs très anciennes traditions juridiques, avec la présence d'universités de droits parmi les plus réputées d'Europe et de juristes très expérimentés. L'éloignement du centre parisien et la large dispersion géographique rend plus difficile le partage des savoirs et des savoirs faire, mais elle le rend d'autant plus utile. Ce sera l'objectif et l'enjeu de cette nouvelle commission régionale, de partager et de faire partager grâce aux nouvelles technologies ».