Autorité de la chose jugée au pénal sur le civil : précision sur l'indemnisation de la victime en cas de faits nouveaux

Droit pénal
Outils
TAILLE DU TEXTE

L'autorité de la chose jugée au pénal sur le civil n'empêche pas le juge civil de reconsidérer les ITT causées par l'infraction, en cas de survenance de faits nouveaux.

Un homme est agressé à son domicile par un inconnu. Ce dernier est reconnu coupable et condamné par un tribunal correctionnel des faits de violences avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à huit jours (en l'occurrence, cinq jours). La victime a par la suite saisi la commission d'indemnisation des victimes d'infraction (Civi) en réparation de son préjudice.  La cour d'appel de Nancy, dans un arrêt rendu le 15 mars 2018, a débouté la victime de sa demande en indemnisation. Elle a en effet considéré que la demande était irrecevable même si la victime invoquait une Interruption temporaire de (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.