UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Conditions d’annulation d’un rapport d’expertise sur la valeur locative de locaux commerciaux

Procédure civile
Outils
TAILLE DU TEXTE

La prestation de serment par écrit d’un expert qui n’est pas inscrit sur la liste nationale des experts ou sur la liste d’une cour d’appel n’est ni une irrégularité sanctionnée par une nullité pour vice de forme ni une formalité substantielle ou d’ordre public.

La société F. a saisi le juge des loyers commerciaux d’un tribunal de grande instance pour faire fixer le prix d’un bail renouvelé, à la suite de son acquisition des locaux donnés à bail à la société G. Un expert a été désigné pour donner son avis sur la valeur locative des lieux loués à la date de renouvellement du bail. Dans un arrêt du 12 avril 2018, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a rejeté la demande d’annulation du rapport d’expertise. Elle a rappelé que l’article 175 du code de procédure civile, qui prévoit (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne