Le professeur Philippe Malinvaud est décédé

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le professeur Philippe Malinvaud, professeur Émérite de l’Université Paris II Panthéon-Assas et arbitre international, est décédé à l’âge de 85 ans.

Depuis plus de 40 ans, il avait formé à l’excellence des générations de juristes au droit immobilier et de la construction principalement au sein de Université Paris II Panthéon-Assas.

Reconnu non seulement par ses anciens étudiants mais aussi par l’ensemble des professionnels de l’immobilier et de la construction en France comme la référénce notamment en droit de la construction, Philippe Malinvaud avait tissé des liens étroits uniques et enviés entre l’Université et le monde professionnel de l’immobilier.

Après avoir commencé sa carrière à l’Université de Bourgogne, Philippe Malinvaud, professeur agrégé de droit avait rapidement rejoint l’Université Paris II Panthéon-Assas où il avait pris la suite du professeur Roger Saint-Alary à la tête du DEA de droit foncier et immobilier.

Ce diplôme était ensuite devenu un DESS puis un Master 2 de droit immobilier et de la construction, référencé en tête des Masters de droit immobilier par le classement Eduniversal, dont la direction est aujourd’hui assurée par le professeur Hugues Perinet-Marquet, par ailleurs également Président du Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières (CNTGI).

Philippe Malinvaud avait également repris au sein de l’Université le Centre d’Etudes et de Recherches sur la Construction et le Logement (CERCOL) créé en 1973 et avait été le Président fondateur de l’Association Française pour le Droit de la Construction et de l’Immobilier (AFDCI).

Hugues Perinet-Marquet a déclaré : « Philippe Malinvaud était un juriste. Il en possédait les qualités, alliant grande précision et immense ouverture, rigueur absolue et imagination créatrice. Son intelligence aigüe et sa finesse lui permettaient d’appréhender toutes les facettes d’une situation. Ces qualités en firent un consultant et un arbitre très appréciés.  Il a personnifié, pendant de nombreuses années le droit immobilier et avait su, avec beaucoup de bienveillance et de gentillesse, encourager les jeunes collègues à s’investir dans ce domaine du droit. A ce titre, l’auteur de ces lignes lui doit beaucoup et lui gardera toute sa reconnaissance.  

Philippe Malinvaud fut également un universitaire ouvert à l’international. Il œuvra longtemps au sein de l’Association Capitant, qu’il présida. Il fit, de cette dernière, un acteur incontournable des relations juridiques francophones, une force de proposition écoutée et un promoteur efficace du droit français.  Il avait la modestie tranquille et l’humour détaché qui accompagnent souvent la vraie grandeur.  Il savait être un homme de dialogue et de compromis, ce qui n’excluait pas la force d’une conviction toujours respectueuse. Ses très nombreux amis n’oublieront pas le juriste et se souviendront de l’honnête homme, au sens classique du terme. »

Guillaume Leyte, Président de l’Université Paris II Panthéon-Assas a déclaré : « C’est avec infiniment de tristesse que j’ai appris le décès du Pr Philippe Malinvaud. A titre personnel d’abord, tant il manifestait de bienveillance et d’agrément envers tous, ce qui est la marque des grands esprits ; au titre de l’université ensuite, bien entendu. Son intérêt continu pour le droit de l’immobilier et de la construction, le master et ses étudiants de toutes les promotions s’est doublé pendant toute sa carrière de responsabilités universitaires éminentes, au sein de l’association Henri Capitant par exemple. C’est un grand professeur qui vient de nous quitter. »

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.