UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Réforme de la justice : le CNB appelle à une journée « justice morte » le 21 mars

Institutions
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Conseil national des barreaux (CNB) appelle à la mobilisation de tous les avocats le mercredi 21 mars prochain, date de présentation du projet de loi de programmation pour la justice  au Conseil d'Etat.

Le CNB réuni en assemblée générale les 16 et 17 mars 2018, a de nouveau affirmé son opposition au projet de réforme de la justice du gouvernement « qu'il considère dicté par une vision purement gestionnaire au mépris des droits fondamentaux des citoyens ».

Si le CNB a pris acte du retrait des dispositions relatives à la saisie immobilière et du maintien de la présence de l’avocat dans la procédure de CRPC, il « refuse une déjudiciarisation et la perspective de déserts judiciaires qui priveront le citoyen de l’accès au juge ou des garanties attachées à la présence de l’avocat ».
De même, l'institution représentative des avocats « oppose un refus catégorique à des dispositions qui renforcent les pouvoirs du parquet et de l’enquête au détriment des droits des citoyens et portent atteinte aux libertés individuelles, aux droits de la défense et à la place des victimes ».

Par conséquent, le CNB appelle à la mobilisation des avocats le mercredi 21 mars prochain, jour annoncé du dépôt du texte au Conseil d’Etat, dans le cadre d’une journée “justice morte”, soutient l’intersyndicale de la justice et demande aux avocats de participer aux manifestations organisées le vendredi 30 mars.

Arnaud Dumourier (@adumourier)