UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Fraude à l’identité : les candidats à l'examen GMAT seront soumis à un contrôle biométrique

Personnes
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le Graduate Management Admission Council (GMAC), organisme américain à but non lucratif, administre un examen de gestion et de management appelé GMAT (Graduate Management Admission Test). En France, le test est passé chaque année par environ 2.000 candidats de diverses nationalités dans huit centres d’examen, organismes privés qui ne sont pas sous la tutelle du ministère de l’Education nationale. Compte tenu de sa dimension mondiale et de ses enjeux, le test GMAC fait l’objet de tentatives de fraude, en particulier via la substitution de candidats munis de faux documents d’identité. Lors de sa séance plénière du 18 juin 2009, la Commission nationale de l'informatique et des libertés a autorisé pour la première fois le recours à un système biométrique reposant sur la reconnaissance du réseau (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne