UTILISATION DES COOKIES : en poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation personnalisée, des publicités adaptées à vos centres d’intérêts et la réalisation de statistiques. Pour en savoir plus et paramétrer vos cookies, cliquez ici 

Délais réduits de préavis : obligation de justification par le locataire

Immobilier / Construction
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le locataire souhaitant bénéficier des délais réduits de préavis doit préciser le motif invoqué et doit le justifier au moment de l’envoi de la lettre de congé.

Mme Y., locataire d’un logement appartenant à M. X., lui a notifié congé avec un délai de préavis d’un mois. Après la résiliation du bail, elle l’a fait convoquer devant la juridiction de proximité en restitution du dépôt de garantie. M. X. a sollicité l’application d’un délai de préavis de trois mois. Le 7 novembre 2016, la juridiction de proximité d’Angers a condamné M. X. à payer à Mme Y. une somme de 350,14 €. M. X. avait déclaré que, lors d’une tentative de conciliation, Mme Y. lui avait remis une lettre dans laquelle il était indiqué que l’attribution d’un logement par une société HLM "lui donne droit à (...)

L'article complet est réservé aux abonnés

Vous êtes abonné(e) à LegalNews ? Identifiez-vous
Je m'identifie
Pour découvrir nos formules d'abonnement,
Je m'abonne