Goodwin conseille le fonds ASL III

Deals
Outils
TAILLE DU TEXTE

Le cabinet d’avocats international Goodwin a accompagné la levée du fonds ASL III conseillé par Artemid, filiale commune de Capzanine et d’Amiral Gestion dédiée à la dette privée, dans le cadre du premier closing avec un engagement global à hauteur de 400M€.

L’équipe structuration de fonds, menée par Sarah Michel à Paris, a conseillé la structuration d’ASL III dans une levée de fonds qui amasse dès son premier closing une somme quasi-égale au closing final de Artemid Senior Loan II de 413M€ en février 2018.

ASL III se rapproche ainsi de son objectif initial d’atteindre la taille de 450M€, avec un hard cap de 500M€. Les participations d’investisseurs institutionnels historiques, de family offices ainsi que celles d’un nouveau souscripteur étranger ne font que consolider l’ambition des fonds de la gamme Artemid de se déployer plus largement.

Ce nouveau véhicule poursuit la trajectoire de ses prédécesseurs et fournira des financements prenant la forme de dette senior in fine possédant des maturités de 5 à 7 ans en qualité d'arrangeur ou de co-arrangeur. Les sociétés ciblées dans le small et mid-cap devront générer un Ebitda compris entre 8 et 100 M€. Les financements seront compris entre 5 et 40 M€ dans l’éventualité où Artemid Senior Loan III interviendrait seul.

L’équipe Goodwin était composée de Sarah Michel (associée), d’Oana Oprean et Sébastien Clisson (collaborateurs) sur les aspects de structuration de fonds et de Marie-Laure Bruneel (associée) sur les aspects de droit fiscal.

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.